Corona

décharge de corona
Image

Corona

En électrotechnique, une décharge de corona désigne une décharge électrique survenant au niveau de conducteurs haute tension. Voilà déjà plus de 30 ans qu’il a été découvert que l’utilisation ciblée d’une telle décharge permet d’améliorer l’adhérence sur les surfaces en matière plastique. Le principe est représenté ci-dessous de manière simplifiée et correspond à une décharge avec barrière diélectrique (DBD) :
Une électrode haute tension (plusieurs kV) est amenée à faible distance de la surface du substrat à traiter, au dos duquel est reliée une contre-électrode mise à la terre. Dans l’espace situé entre les électrodes se forme une zone de décharge avec une concentration élevée en différents atomes et molécules qui entrent en collision avec les surfaces de substrat à traiter. Les chaînes moléculaires fermées de la surface sont fractionnées, permettant ainsi leur liaison avec des espèces activées, essentiellement des radicaux d’oxygène. Sur la surface auparavant non polarisée se forment des molécules polarisées auxquelles les molécules de couleur peuvent se lier chimiquement.
Image
L’espace entre les électrodes atteignant généralement seulement 1 à 2 mm, le corona est principalement utilisé pour les surfaces relativement planes et les substrats minces, comme sur les films d’emballage et les étiquettes, mais aussi les gobelets et les tubes. Il est possible de traiter les substrats, qu’ils soient conducteurs ou non.

Une installation de prétraitement corona HF se compose généralement du générateur, du transformateur haute tension et de la station de traitement. De nos jours, les générateurs haute tension sont presque exclusivement exécutés selon la technique des semi-conducteurs. Les avantages des équipements à tubes même partiellement utilisés sont (lors de l’utilisation des composants de puissance appropriés) un rendement considérablement amélioré, allié à une puissance de sortie largement supérieure, une plus grande fiabilité et un rayonnement parasite réduit. La haute tension est synchronisée avec une fréquence élevée (de 25 à 50 kHz) en vue de la génération d’un plasma haute tension uniforme, d’où le nom de « corona haute fréquence ».
Si vous désirez de plus informations, n’hésitez pas à nous contacter pour une consultation gratuite.

Autres produits

arcospot®
plasma-arcospot-icon.png
arcojet®
plasma-arcojet-icon.png
arcogas®
flamme-icon.png