Deutsch English Español Français

Navigation

Actualité

Produits

FAQ

Références

Histoire de l’entreprise

Contact

Calendrier

Téléchargements

Mentions légales

 

FAQ - Foire aux questions

Foires

Qu’est-ce que le prétraitement ?  

Les surfaces en matière plastique sont par nature non polarisées et difficiles à mouiller. Lors d’opérations de peinture, d’impression, de collage ou, plus généralement, d’enduction, ceci peut se traduire par une mauvaise adhérence du matériau de revêtement sur la surface, et ainsi une impression de mauvaise qualité, un écaillage de la couleur ou une dissolution du collage. Pour éviter ces effets indésirables, les surfaces doivent être préparées avant l’enduction. Il existe pour cela différentes possibilités : traitement mécanique (grattage ou sablage), prétraitement chimique (lavage ou utilisation d’agents d’accrochage tels que de l’apprêt). Ces méthodes impliquent la manipulation de produits chimiques. La mise au rebut des déchets (partiellement dangereux) coûte en temps et en argent. C’est pourquoi les méthodes de prétraitement physiques par corona, Plasma ou flammage sous pression atmosphérique prennent de plus en plus d’importance.  Elles sont économiques, peuvent s’appliquer en ligne, présentent de faibles coûts d’utilisation et ne nécessitent pas d’élimination de déchets.

 
Comment fonctionne le prétraitement par corona, plasma ou flammage sous pression atmosphérique ?  

Le principe de ces méthodes repose sur la génération d’un plasma : de façon non thermique par une décharge électrique dans le cadre du prétraitement par corona ou plasma, par flamme chaude dans le cadre du flammage. Les molécules et atomes activés (essentiellement l’oxygène) dans le plasma sont intégrés à la surface, où elles créent des groupes polarisés, ce qui permet l’adhérence des molécules d’encre, de peinture ou de colle. Le prétraitement a pour effet d’augmenter la tension de surface. Dans presque tous les cas, l’augmentation de la tension de surface est associée à une amélioration de l’adhérence.
L’ajout de gaz ou de précurseurs permet d’activer encore davantage les surfaces. L’ajout d’un composé de silane (procédé arcosil®) permet de déposer des couches de silicate de seulement quelques nanomètres d’épaisseur présentant une très bonne adhérence. Ceci réduit notamment l’infiltration d’humidité et offre une protection anticorrosion.
 

 
Quelle méthode de prétraitement est la plus adaptée dans mon cas ?  

On dit généralement que presque toutes les matières plastiques courantes (p. ex. PP, PE, PA, PMMA, ABS, PC, etc.) peuvent être traitées avec les trois méthodes (corona, plasma, flamme). Or, les domaines d’application des méthodes dépendent d’autres facteurs tels que :

L’application elle-même :

revêtement de petites ou de grandes surfaces

La forme de la pièce à traiter :

surfaces uniformes ou fortement structurées, films fins ou plaques épaisses, différences de hauteur sur les surfaces ? Le traitement doit-il porter sur les surfaces entières ou seulement sur des parties données ?

Conditions locales :

Comment appliquer au mieux la flamme plasma sur la surface à traiter ? La vitesse de la machine, la cadence, la manipulation de la pièce, l’intégrabilité dans les lignes de production existantes, etc. jouent un rôle essentiel.

Sensibilité à la chaleur du matériau à traiter.

La méthode offrant une solution optimale pour votre application doit toujours faire l’objet de tests au cas par cas.
 

 
Est-il possible de prétraiter d’autres surfaces que les matières plastiques ?  

Oui. Outre l’activation de surfaces en matière plastique, il est également possible de prétraiter des surfaces en métal et en verre. L’effet purifiant de la flamme plasma joue ici un rôle important. Lors du processus de fabrication, les surfaces sales peuvent être soumises à une épuration fine qui se traduit en revanche par une augmentation de la tension de surface. Les graisses ou les huiles peuvent brûler, s’évaporer ou cuire. L’adhérence sur les surfaces s’en trouve améliorée.

Dans tous les cas, ceci doit faire l’objet de tests.
 

 
Où puis-je faire tester mes échantillons ?  

Avec plus de 300 m², le laboratoire d’Arcotec GmbH offre toutes les possibilités de trouver la solution optimale pour votre processus. Notre équipe composée de physiciens, d’ingénieurs et de techniciens réalise toujours pour vous l’application la plus efficace et la plus pratique.
 

 
Quels avantages offre la société Arcotec GmbH ?  

Forts de plus de 35 ans d’expérience et unique fabricant des trois méthodes de prétraitement physique sous pression atmosphérique (corona, plasma, flamme) nous vous proposons toujours la solution optimale pour votre application, et pas n’importe laquelle.
 

 
ICE Europe
Munich
du 21 au 23 mars
 

BondExpo
Stuttgart
du 09 au 12 octobre

 

K 2016
Friedrichshafen
du 17 au 21 octobre

 

InPrint
Munich
du 14 au 16 novembre
 

© Arcotec GmbH | Arcotec GmbH | Rotweg 24 | D-71297 Mönsheim | Tel.: +49(0)704492120 | Fax +49(0)7044921212
Sous réserve de modifications et d’erreurs. Illustrations similaires au produit.